AFIN DE S’HABITUER

Home / / AFIN DE S’HABITUER

DESCRIPTION

Cristina Escobar a fabriqué un objet ambigu, une pièce de mobilier affichant délibérément une forme de cercueil –un « outil » symboliquement assez fort-, mais qui s’avère aussi, surtout, être un sofa. Le genre de proposition qui ne laisse pas indifférent, qui met plutôt mal à l’aise, qui d’emblée nous oblige à des « contorsions », non seulement mentales mais surtout physiques si nous nous essayons à l’utiliser. Il y a fort à parier que peu seront ceux qui « s’étaleront » dessus, comme on est enclin à le faire face à la télé avec la bière à la main et les caouètes pas loin avec l’original… On se sent plutôt un peu contraints d’emblée, en général ce n’est pas le genre d’objet dans lequel on remue beaucoup… Et alors peut nous gagner une envie d’évasion, ou de retard avant l’échéance, un désir de se mouvoir, de remuer quoi, histoire de prouver qu’on est encore en vie.1

1Texte critique de Ramon Tio Bellido.

PROJECT DETAILS

  • TITRE : Afin de s’habituer
  • DATE:  2009
  • TYPE : installation
  • MATERIAL: bois laqué, mousse et simili cuir,
  • DIMENSIONS : 180cm x 65cm
Related Projects
Cristina Escobar • artiste plasticienne

Cristina Escobar est une artiste d’émotions. Face à ses oeuvres, on est envahit par une quiétude et une fragilité frappantes, mais lorsque l’on y regarde de plus près, tout bascule de sens. Cette fragilité et cette quiétude, deviennent le passage inévitable pour découvrir la véritable nature de ses pièces. C’est alors l’inquiétude qui prend le relais, un délicat désordre très bien organisé, qu’elle sait réaliser avec élégance.

TWITTER
  • 1 year ago Cristina Escobar - Newsletter / Octobre - Novembre 2016. - https://t.co/wVULewwNrH
  • 1 year ago Cristina Escobar - Newsletter / Octobre - Novembre 2016. - https://t.co/ztFVyrC8rj
  • 2 years ago  @DDESSINPARIS  https://t.co/gnqThBlJBg https://t.co/QDcyEX4lVw
Contact
Vidéo HD, couleur, son.